miércoles, febrero 20

Las canciones del miércoles


***

LA LUNE D'ARGENT
Les paroles mettent en scène une gitane qui prie la Lune une nuit entière dans le but de se trouver un mari. À la fin de la prière, la Lune lui annonce qu'elle pourra se mettre en couple avec un homme, mais à condition que leur premier enfant lui soit offert en sacrifice. Ainsi quelques mois plus tard, l'enfant nait. Cependant, sa couleur de peau ne ressemble pas ni à celle de sa mère ni à celle de son père, elle est effectivement blanche « tout comme une hermine » et de plus, ses yeux sont gris. Son père en déduit instantanément que sa femme l'a trompé et la poignarde de colère. Puis il emmène son fils au sommet d'une colline voisine où il l'abandonne, exécutant ainsi la condition qu'avait fixée la Lune, alors qu'il n'en savait pourtant rien. La Lune élève alors l'enfant dans le ciel et le prend sous sa protection. Les jours où l'enfant est heureux, la Lune sera pleine, les jours où il criera elle formera un croissant pour lui servir de berceau.


2 comentarios:

Enrique Gallud Jardiel dijo...

L'article ma parecieux tres curiòse, manque je suis obligué a reconnoisser que le menda no ha entendú res de el contenú, principalment per la mon supine ignorancie de la language française.

Palabras dijo...

Primero, una sonrisa, por esa traducción porque está lleno de humor. Es de lo que se trata a estas alturas de la vida. Unos más altos (en el tiempo) y otros en una espléndida madurez.

Resulta que los miércoles me reúno con un grupito - la mayoría mujeres y un solo hombre- y tratamos de recordar el lenguaje de Molière -no sé si amigo tuyo- y también un tal Gérard Depardieu que ahora habla en ruso (supongo).

De todos modos, además de otras actividades, hemos recuperados viejos tiempo. Cosas de la Luna

Gracias por ese lenguaje tan bien escrito:-)